Free itouch sex chat roomd - Pornhellz sexs


Donc, principe de précaution, on refuse l’hétéro-propagande. Nous réclamons une décohabitation de masse, des mises à l’isolement, des évictions de conjoints, collègues, inconnus, médecins, policiers, patrons, etc. Démontrez-nous en masse que vous ne nous voulez pas de mal, acceptez une trêve totale des violences commises par votre camp et ensuite nous négocierons les modalités de la promiscuitéDe fait, pour toute campagne de « prévention des violences », nous n’avons rien d’autre que le dialogue avec l’agresseur.

pornhellz sexs-82pornhellz sexs-89

xxx fukc barat onlin - Pornhellz sexs

Et cette illusion nous mène à accepter la promiscuité avec les dangers potentiels, voire à renoncer à des stratégies de protection qui ont été les nôtres à des moments de crise.

On voit fleurir ces « renégociations » de la violence dans les phases de rémission avec les conjoints violents, juste après les explosions de violence.

Alors pourquoi nous nous devrions nous contenter de « parler » ?

Pourquoi nous n’aurions droit que de nous armer d’un « NON », et de n’affûter que le ton sur lequel nous allons le dire ?

Parce qu’il s’agit de nous maintenir dans le danger et de nous y mantenir vulnérables.